Aller au contenu
Synthèses des sessions

Session 1 : Constat et monde d’après

La première soirée puis la première journée ont été consacrées à la difficile prise de conscience du constat de l'impasse de notre modèle de développement et des risques associés. La deuxième et dernière journée a permis d'acter la nécessité de se réinventer et de remonter ensemble vers un même désir de construire une nouvelle économie.

Les participants, dirigeants et planet champions, repartent de la première session avec :

  • une grande cohésion au sein des groupes camps de base et le sentiment d’appartenir à un collectif naissant qui se renforcera au fil des sessions avec déjà des initiatives de témoignages croisés, d’entraide et de coopération.
  • un sentiment de profonde transformation de leur regard sur la situation écologique, une gratitude pour l’expérience vécue, une détermination pour le challenge à accomplir, mais aussi une responsabilité sur l’action à mener et pression sur les résultats concrets.

Montée à bord

Soirée du jeudi 9 septembre 2021

Lors de la soirée d’accueil, les participants ont découvert avec Jean-Pierre Goux l’Overview Effect sur une musique de Yaël Naim et écouté Valérie Masson-Delmotte présenter les dernières connaissances sur le dérèglement climatique. Après la présentation de l’intention et du parcours de la CEC par Eric Duverger et Valérie Brunel, les participants ont rejoint leur groupe de camp de base pour une première rencontre animée par les coachs et facilitateurs.

Rapport climat GIEC 2021 : les points clés

Valérie Masson-Delmotte revient sur les principales conclusions du 6ème rapport climat du GIEC publié plus tôt dans l’année.

Partage d’un même constat sur les limites planétaires

Journée du vendredi 10 septembre 2021

La journée du vendredi a été consacrée au partage d’un même constat sur le dépassement des limites planétaires et les impasses de notre modèle de développement :

  • conférence Electrochoc par MoOt Points,
  • ateliers Fresque du climat.
  • conférences d’approfondissement sur l’effondrement du vivant avec Luc Abbadie, professeur et chercheur à la Sorbonne, les pollutions généralisées avec Christian Mougin, directeur de Recherche INRAE, la problématique Energie Climat avec Maxence Cordiez, ingénieur dans le secteur de l’énergie et la déplétion des ressources avec MoOt Points.

Les participants ont ensuite rejoint leur “camp de base” pour une fin d’après-midi dédiée à la transition intérieure, avant de diner ensemble et de finir cette journée par une projection en avant première du film “Une fois que tu sais” d’Emmanuel Cappellin.

La projection du film a été suivie d’un partage entre l’équipe du film et les participants et la diffusion du support L’arbre aux Actions.

Se mobiliser pour construire un autre monde

Journée du samedi 11 septembre 2021

La journée du samedi a été consacrée à se projeter dans l’économie de demain et à se mobiliser pour réinventer son business et construire un autre monde.

Loic Steffan, professeur en gestion et économie à l’Université Jean-François Champollion d’Albi, a démontré les contraintes économiques à venir et la nécessité de se réinventer, puis Aurélie Piet, économiste et chercheuse indépendante, a présenté les contours du monde en train d’émerger.

Après une introduction d’Olivier Aubert, consultant en communication et chargé de cours à l’Université, les participants se sont réunis en ateliers centrés sur la réponse aux grands besoins humains.

L’après-midi, Mathieu Baudin de l’Institut des Futurs Souhaitables a expliqué la prospective et son rôle dans la construction d’avenirs souhaitables, et Martin Serralta a montré le rôle de la raison d’être dans les grandes réinventions.

Les participants ont fini par un point de synthèse dans leur dernier camp de base.

Partagez

Autres sessions

Session 4 : Génie humain

Face à la complexité et au caractère systémique de la redirection écologique, la Session 4 a fait une large place au développement des échanges et de la coopération entre participants, mais a également permis aux participants de se saisir de nouveaux leviers de transformation pour avancer sur le chemin de la construction de leurs feuilles de route.

Découvrir »

Session 3 : Nouvelle boussole

La première journée a été consacrée à la transformation des normes et outils de mesure de la performance au travers d’un cycle de conférences et d’un “serious game” préparé par Audencia. L’objectif : comprendre la comptabilité comme levier de transformation sociétale de l’entreprise. Le lendemain, il s’est agi d’explorer le potentiel d’accompagnement de transformations en profondeur par les acteurs financiers – publics, privés, actionnaires, banques.

Découvrir »

Session 2 : Nouveau cap

La première journée a été consacrée aux renversements et réinventions de modèles économiques : raison d’être, contexte sociétal, principes de soutenabilité forte, trajectoire de mise en oeuvre. La deuxième journée a fait la part belle à l’intelligence collective : présentation de la démarche de co-construction politique de la CEC et travail en atelier de Besoins Humains pour se projeter dans un futur désirable.

Découvrir »
Autres ressources

Film CEC Chapitre 1

Découvrez ce qui a été vécu par les participants lors des deux premières sessions ainsi que des extraits des conférences auxquelles ils ont assisté.

Découvrir »

CAP : le magazine de la CEC

CAP signifie « Créer d’Autres Perspectives ».  CAP est accessible à tous, pour interpeler, intéresser et inviter tous les collaborateurs de toutes les entreprises à la redirection écologique de l’économie.

Découvrir »

Nous suivre